Home Le projet Deja Faits ! La corse à vélo

La corse à vélo

Dernier voyage réalisé, dernier pari réussi !! Sillonner la Corse à vélo !

L’idée venant d’Olivier ne manqua pas de me faire bondir! Les simples souvenirs d’enfance, me revoyant avec mes parents, en voiture, multipliant les ascensions de cols, et autres petites routes de montages, me firent me crisper à l’évocation même et côte à côte des mots « vélo » et « Corse »….

Et quelques semaine plus tard, l’idée prenait forme et surtout l’envie… car des souvenirs de la Corse j’en avais plein les poches et pleins les yeux. Destinations favorite de mon enfance, je me rappelais l’odeur des abricots et des melons vendus au bord des routes, les beignets au brocciu sur la plage, les cigales et la couleur de l’eau.

Ni une, ni deux, nous étions partis, sacoches, vélos, carriole, équipement.. et nous voilà traversant la Méditerranée.

Arrivée à Bastia, nous prenons cap au Nord, vers le légendaire (et venteux.. ça ce n’est pas une légende) Cap Corse. Défilé magique de falaise et d’une mer agitée sous un ciel un peu capricieux pour les premiers kilomètres. Après  quelques jours à St Florent, nous décidons de faire route vers Corte… (et oui, nous n’avons pas choisi le plus facile !)

Nous montons au centre du pays, ses montagnes et les nuages qui s’y accrochent, les premiers kilomètres de nationale, bondée de camion sont un supplice. Puis le calme revient. Corte, sa citadelle, puis la vallée de la Restonica. Nous reprenons la route, mais le froid nous fait changer d’itinéraire. Au lieu de continuer vers le centre du pays, les trois cols qui nous attendent et les 2 polaires que nous avons sur le dos nous décident à redescendre vers Solenzara, le soleil et la mer. Nous descendons par la magnifique  vallée des Strettes, et son canyon encaissé.

Trois jours de bain de mer et de détente puis nous décidons de revenir vers l’intérieur de terre. La côte Est de la Corse ressemblant plus a une succession de stations balnéaires, nous allons vite rechercher les montagne et la sérénité solennelle des Aiguilles de Bavella. La route du Col de Bavella, 1200 m de dénivelée sur 30 km! Je n’y crois pas moi même!

La montée est dure, mais finalement très agréable. Les quelques voitures qui nous croisent nous encouragent et la famille de cochons sauvage nous accompagnant sur quelques mètres nous donne du baume au cœur.

Nous redescendons ensuite sur Bonifacio. Ville magnifique, cité perchée au dessus de la mer. Nous profitons de randonnées sur les chemins côtiers, des plages et de la chaleur.

Puis nous remontons vers l’Ouest, via Sartène, puis en longeant la côte. Arrivés à Campomoro pour quelques jours de farniente et de plongée sous marine.

La date du retour approchant, nous remontons vers Ajaccio par la côte. Belle route, que la chaleur intense rend cependant difficile.

Le temps de poser la tente, d’acheter quelque souvenirs et nous remontons déjà dans le ferry du retour.

Get in Touch

Laure et Olivier

  • La corse à vélo
  • La corse à vélo
  • La corse à vélo