Home Carnets de route Thaïlande – Bangkok et les îles

Thaïlande – Bangkok et les îles

Du 7 septembre au 2 octobre 2011

30 septembre 2011 – Le « Sepak Takraw », Késako ?

C’est sans doute notre unique vraie découverte faite dans la région de Nong Khai en Thailande. Ville faite de béton en quadrillage au bord du Mékong à la frontière avec le Laos, Nong Khai était indiquée comme une région très fréquentée des touristes dans notre Lonely Planet… soit ! Bon, outre le fait que la ville est moche, il y a également très peu de choses à voir si ce n’est un « Bouddha parc » assez sympa, mais très mal entretenu, et… une « promenade des anglais » bucolique le long du Mékong au couché du soleil. N’exagérons pas non plus ! Nous avons loué une mob’ le temps d’une journée et découvert les environs, les villages reculés dans les « wet lands », c’est à dire les régions inondées où femmes et hommes pêchent au filet traditionnel dans les cours d’eau et vivent dans des maisons de bois et de bambous sur pilotis. Sur le chemin du retour, des cris et des rires attirent notre attention dans la cour arrière d’un temple… Quelques jeunes tapent avec le pied dans une étrange balle en osier par dessus un filet de volley en effectuant des figures hallucinantes !! Mais qu’est ce que c’est que ce truc ??

Le Sepak Talraw est un sport pratiqué dans toute l’Asie du sud-est. Le terme SEPAK utilisé en Asie signifie « coup de pied » et le terme TAKRAW signifie « balle tressée ». Le jeu consiste à faire passer une balle au-dessus d’un filet, en utilisant toutes les parties du corps, excepté les bras et les mains.
 Cela donne donc un mélange de football freestyle, de volley ball et de Kung fu ! Certains y verront également une forme de gymnastique tant sa pratique demande souplesse.

Traditionnellement, le sport se pratique avec une balle en rotin tressé, mais nous n’avons vu que des spécimens en plastique. La balle fait 15 cm de diamètre et pèse 200 grammes. Un match de Sepak Takraw, qui n’est pas limité dans le temps, se joue en deux manches de 21 points chacune. En cas d’égalité, une troisième manche dénommée Tie-Break est disputée et remportée par l’équipe qui atteint les 15 points. Ca peut donc durer longtemps !!!

********************************************************************************

27 septembre 2011 – Lévitation subaquatique thaïlandaise

C’est comme être dans un autre monde. Tout est suspendu, le temps, le corps, les sons, l’air. On est juste bercé par le rythme de sa propre respiration. On est en « lévitation » à la surface de l’eau, la tête plongeante, les yeux grands ouverts derrière le masques, respirant profondément dans le tuba. La première chose qui frappe au delà de la transparence de l’eau, c’est le fond marin exceptionnel : corail dur et mou, algues aux formes inconnues, anémones de mer, oursins violets,  des vers « arbre de noël » (jaunes, rouge, violets et bleu) accrochés aux parois des rochers. Et puis, en nageant à quelques mètres du bord on commence à les voir. Des bancs entiers de poissons multicolores, des petits, des plus gros, des transparents tapis au fond de l’eau et des jaunes et noir  nageant paisiblement, nous frôlant presque, comme pour nous narguer. « Long fin banner fish », « parrot fish », poissons papillon, poissons lapin à bande, des petits  transparents au nez pointu qui restent juste sous la surface, énorme mérou qui se planque lorsqu’ on arrive à sa hauteur, petits crabes bleus le long des rochers… etc. Nous n’avons pas pu prendre l’appareil photo dans l’eau, mais toutes ces images sont gravées dans nos têtes. Nous qui hésitions à refaire un baptême de plongée ici, le snorkelling (nage avec masque et tuba) nous a largement suffit et même profondément marqué. Une vraie découverte physique, émotionnelle et un brin spirituelle, tant on se sent transporté dans un monde à part. Une prise de conscience aussi (si tant que nous en avions besoin), que la faune et la flore sous marine sont un bien riche, précieux et rare à préserver. Les montagnards ont pris un peu le pied marin !

********************************************************************************

22 Septembre 2011 – A la découverte d’un petit marché

Partis sacs au dos en direction du port pour accoster à bord d’un bateau qui nous mènera vers Koh Phan Gan, nous marchons depuis seulement 5 minutes quand des odeurs commencent à nous chatouiller les narines. Au détour d’un virage, quelques étals de fruits inondent de couleur les petites baraques de bois… fruits du dragon, ananas, bannes vertes et jaunes, mangues, noix de coco dévoilent un petit marché abrité.

Quelques lampes éclairent les rangées, quelques vociférations en thaï annoncent les prix et les promos du jour et les astucieux « chasse-mouches » électriques donnent la cadence du temps qui s’écoule doucement sur le minuscule port de Bang Rak.

Occupés à contempler un petit requin et des crabes d’un bleu roi magnifique, on sent soudainement quelques gouttes nous éclabousser les mollets. Derrières nous frétillent quelques 50 anguilles énormes dans un aquarium à peine assez rempli pour un seul poisson. Au dessus, quelques grenouilles tranquilles, des tortues, des poisson-chats, et des crevettes-tigres qui attendent de passer dans l’assiette.

Quelques stands plus loin, les mêmes poissons et autres reptiles d’eau en version séchée sont suspendus ou soigneusement mis sous vide. Se succèdent alors les étals de viande, puis de petites bêtes peu ragoutantes que nous autres européens sommes plus habitués à exterminer qu’à manger ; les rangées de légumes et l’odeur forte de coriandre, de basilic et de menthe qui s’en échappe. Puis les traditionnels vendeurs de plats thaïs typiques, Pad Thaï et autre riz gluant font place aux stands de fruits et de jus de coco glacés. Nous voilà ressortis, le nez pleins d’odeurs, la tête pleine d’images et les bras un peu chargés. Sans chercher, nous avons trouvé notre déjeuner sur le bateau : requin sauce soja, riz, jus de coco glacé, mangues et bananes… ça nous change des sauterelles de la veille !!

********************************************************************************

11 Septembre 2011 – Bangkok by night

Il y a dix ans jour pour jour sur un autre continent, il fallait éviter de monter en haut de la plus haute tour d’une autre grande ville. Mais nous, on est à Bangkok et on a conjuré le sort !!

6 Comments to “Thaïlande – Bangkok et les îles”

  1. marie et michel dit :

    De quoi avoir le vertige !!! bisous doux

  2. fabienne PUYS dit :

    Quel beau voyage ! C’est super ce que vous vivez. Bonne continuation

  3. nicolas dit :

    j’ai bien aimé le coup de la balançoire sur la plage en thailande. On dirait « à la conquête de son âme d’enfant ».
    Bon voyage les poètes et tenez bon sur le web, ça vaut le coup.
    bise

  4. mathilde & JB dit :

    De retour au soleil de Paris… Profitez bien de la Thailande. Pour notre part, nous y avons rencontré des gens très sympas ;-)
    Bonne continuation et faites nous rêver avec votre site.
    JB & Mathilde

  5. Mathieu et caro dit :

    vos ex-compagnons d’inde ne vous ont pas oublié et sont très fier du trajet accompli !
    Dans 1 mois nous repartons, sur vos pas, direction Thailande et Laos pour 1 mois et demi !

Get in Touch

Laure et Olivier

  • Thaïlande – Bangkok et les îles
  • Thaïlande – Bangkok et les îles
  • Thaïlande – Bangkok et les îles